La consommation de fruits et légumes est inversement associée au stress

De mauvaises habitudes nutritionnelles sont liées à un stress perçu plus élevé. Une consommation plus élevée de fruits et légunes est associée à un stress perçu plus faible chez les adultes entre 45 et 65 ans, mais pas chez les participants plus jeunes (<45 ans) et plus âgés (≥65 ans). Les niveaux de caroténoïdes sériques sont inversement associés au stress perçu.

Ces résultats appuient les recommandations actuelles selon lesquelles les fruits et légumes sont essentiels à la santé et au bien-être.

Bibliographie

Fruit and vegetable intake is inversely associated with perceived stress across the adult lifespan. Simone Radavelli-BagatiniLauren C BlekkenhorstMarc SimRichard L PrinceNicola P BondonnoCatherine P BondonnoRichard WoodmanReindolf AnokyeJames DimmockBen JacksonLeesa CostelloAmanda DevineMandy J StanleyJoanne M DicksonDianna J MaglianoJonathan E ShawRobin M DalyJonathan M HodgsonJoshua R Lewis. Clin. Nut. 2021 May;40(5):2860-2867. doi: 10.1016/j.clnu.2021.03.043. Epub 2021 Apr 15

Articles récents

Liens complexes entre le microbiote et l’endométriose
06Juin

Liens complexes entre le microbiote et l’endométriose

1. L’endométriose 1.1 Qu’est ce que l’endométriose L’endométriose est une maladie gynécologique complexe caractérisée par la présence de glandes endométriales

Perturbation du microbiote intestinal associée à différentes pathologies
30Jan

Perturbation du microbiote intestinal associée à différentes pathologies

1. L’immunité Les métabolites des bactéries commensales dérivés de l’interaction avec les nutriments peuvent réguler le système immunitaire de l’hôte.

Liens complexes entre le microbiote et l’endométriose
06Juin

Liens complexes entre le microbiote et l’endométriose

1. L’endométriose 1.1 Qu’est ce que l’endométriose L’endométriose est une maladie gynécologique complexe caractérisée par la présence de glandes endométriales